Les archéologues découvrent une sculpture de 3 500 ans si détaillée qu’elle pourrait réécrire l’histoire de l’art !

En 2015, des chercheurs de l’Université de Cincinnati ont découvert une tombe de l’âge du bronze à Pylos. C’est une ville du sud-ouest de la Grèce. Il appartenait au soi-disant «Griffin Warrior». Qui était un riche homme mycénien, et qui remonte à 3500 ans.

À l’intérieur des archéologues ont découvert une mine de trésor, y compris des bijoux précieux, des armures et des armes, et de nombreux navires fabriqués à partir de métaux précieux. Cependant, l’une des découvertes les plus excitantes est venue sous la forme d’une sculpture sur une pierre d’agate apparemment insignifiante. Il a d’abord été recouvert de calcaire et il a fallu une année de restauration attentive pour en révéler la véritable forme.

Ce qui se trouve sous le calcaire est une découverte si étonnante qu’elle est prête à réécrire l’histoire de l’art. Alors que les détails complexes de la sculpture ont commencé à émerger, les chercheurs ont été étonnés de découvrir qu’ils avaient mis au jour un chef-d’œuvre. La pierre d’agate s’est révélée être un sceau, utilisé pour estamper une image sur de l’argile ou de la cire. Le sceau, appelé «Agate de combat de Pylos», représente une bataille féroce au corps à corps entre les guerriers, avec un troisième déjà écrasé sur le sol. La scène a été méticuleusement gravée sur un morceau de pierre dure de 3,6 centimètres, et certains détails ne mesurent qu’un demi-millimètre.

Jack Davis, professeur d’archéologie grecque à l’Université de Cincinnati, a déclaré à propos de cette sculpture : «Ce qui est fascinant, c’est que la représentation du corps humain est à un niveau de détail et de musculature qu’on ne retrouve pas avant la période classique. L’art grec 1000 ans plus tard. C’est une découverte spectaculaire.  »

« Certains des détails sur ce sont seulement un demi-millimètre gros, ils sont incompréhensiblement petit », a ajouté Davis.

Le sceau est réglé pour réécrire la compréhension moderne de l’histoire de l’art, et le développement de l’art grec, car l’habileté et l’artisanat sont inégalés par toute découverte précédente de l’âge du bronze, avec de nombreux détails visibles uniquement à la loupe. La façon dont les artisans anciens ont pu accomplir cela sans outils modernes a mystifié les chercheurs, et ils disent que la découverte amène à reconsidérer l’évolution et le développement de l’art grec.